Archives Mensuelles: février 2014

HEAD ON (GEGEN DIE WAND) // FATIH AKIN

Capture d’écran 2014-01-07 à 19.39.20

Capture d’écran 2014-01-07 à 19.45.05

Capture d’écran 2014-01-07 à 19.45.07

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.04.35

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.06.54

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.11.40

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.22.05

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.43.53

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.51.04

Capture d’écran 2014-01-07 à 20.56.07

Capture d’écran 2014-01-07 à 21.12.18

Capture d’écran 2014-01-07 à 21.19.56

Capture d’écran 2014-01-07 à 21.20.23

Capture d’écran 2014-01-07 à 21.39.24

 

2004

 

Head On ou Gegen Die Wand est le troisième long métrage du réalisateur germano-turc Fatih Akin. Le film raconte l’histoire de Cahit (BIROL ÜNEL), un quadragénaire punk, aux tendances suicidaires qui noie son mal de vivre dans l’alcool et la drogue. Suite à un accident de voiture, il se retrouve à l’hôpital psychiatrique d’Hambourg où il rencontre une jeune femme, Sibel (SIBEL KEKILLI) qui a feint de se suicider pour échapper à sa famille et à la pression des traditions. Cahit est turc, Sibel voit donc en lui le candidat parfait à un mariage blanc pour convaincre ses parents de la laisser vivre sa propre vie. Sibel demande à Cahit, qu’elle vient juste de rencontrer, de l’épouser, seul moyen pour elle de quitter sa famille sans briser les traditions.

Cahit finit par céder, touché par la situation désespérée de Sibel. Ils passent un accord et décident de vivre en colocation pour les apparences. Leur faux mariage va peu à peu laisser place à de vrais sentiments amoureux.

 

« SHE SAYS SHE’LL KILL HERSELF IF I DON’T DO IT »

 

Le film traite du choc culturel germano-turc, de la relation de pouvoir entre les hommes et les femmes mais pas seulement, loin de tomber dans le cliché de l’immigration, Fatih Akin montre deux êtres aux comportements extrêmes (exprimés à travers le sexe, la drogue et la musique) perdus dans l’existence, le film traite avant tout de la passion amoureuse qui dévore et rend fous Cahit et Sibel. Les deux personnages en quête d’identité, de liberté et d’amour vont se perdre sur le chemin de l’autodestruction. Fatih Akin montre avec brutalité, sans artifices, ces deux êtres en état urgence que l’amour et la vie consume. Head On est une tragédie romantique moderne.

 

« PUNK IS NOT DEAD ! » 

 

_ « L’amour comprit comme seule forme raisonnable de guerre, comme une force qui se pose devant nous et qui nous confronte; c’est cette force qui est présente dans le film et c’est pourquoi ce film est une histoire d’amour. » Fatih Akin

Publicités
Publicités